You will be redirected in 3 seconds

loading...
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); La Tunisie veut hisser sa coopération avec l’Algérie au rang de « partenariat stratégique actif » - Algeria latest news

Le ministre tunisien des Affaires étrangères Khemaïes Jhinaoui a émis le souhait de voir la coopération tuniso-­algérienne se hisser au rang de « partenariat stratégique actif ». Lors d’une audience accordée vendredi à l'ambassadeur d'Algérie à Tunis Abdelkader Hadjar, le ministre a réaffirmé la volonté de la Tunisie de donner une forte impulsion à la coopération économique entre les deux pays, tout en se félicitant du niveau excellent atteint par les relations de fraternité tuniso­algériennes, selon un communiqué du département des Affaires étrangères.

Les relations entre les deux pays ne cessent de connaitre des évolutions positives ces dernières années. L’Algérie a témoigné un soutien indéfectible aux nouvelles autorités du pays post-révolution du Jasmin. Ce soutien s’articule autour d’une coopération sécuritaire aux frontières et soutien à l’économie tunisienne. Sur la coopération économique, les relations entre les deux pays a franchi un pas important au mois d’octobre dernier à l’occasion de la tenue de la 20e session de la haute commission mixte tuniso-­algérienne à Alger.

Mise ne œuvre des résultats de la 20e commission mixte

Le chef du gouvernement tunisien Habib Essid et le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal ont signé à cette occasion 10 accords de coopération, des mémorandums d'entente et des programmes exécutifs sectoriels. Ces accords portent actualisation de l'accord du transport aérien signé en 1963 entre les deux pays et concernent les secteurs de l'industrie, de l'environnement, de la formation et des technologies et de la formation professionnelle.

A ce propos, Khemaïes Jhinaoui a souligné l'importance de la mise en oeuvre des résultats et recommandations issus de cette dernière session de la haute commission mixte tuniso-­algérienne. Il a aussi mis l'accent sur la nécessité de favoriser la coordination bilatérale en prévision des prochaines échéances dont en premier lieu le 58e anniversaire des évènements de Sidi Youssef.

Tag(s) : #Section Française

Partager cet article

Repost0