You will be redirected in 3 seconds

loading...
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Téhéran annonce un accord d’achat de 114 avions Airbus - Algeria latest news

Jeudi 28 janvier, le ministre des transports iranien, Abbas Akhoundi, a annoncé qu’un accord commercial avait été conclu avec l’avionneur européen Airbus, alors que le président iranien, Hassan Rohani, entame son deuxième jour de visite officielle à Paris.

Pierre Gattaz, le président de l’organisation patronale Medef, a dit que le contrat avec Airbus pourrait porter sur l’achat de 114 appareils. Un peu auparavant, la télévision publique iranienne avait rapporté qu’Airbus livrerait 100 avions de ligne à l’Iran sur une période de quatre ans et que Téhéran réglerait la commande sur dix ans.

Besoin de 400 avions neufs dans les vingt ans qui viennent

Fabrice Brégier, le PDG d’Airbus, a déclaré que l’avionneur discutait des moyens d’une livraison rapide d’appareils à l’Iran dans les prochains mois. Le pays doit en effet renouveler une flotte vieillissante, d’au moins vingt ans d’âge, qui a beaucoup souffert des dix années d’embargo. « Plus de la moitié de leur flotte est clouée au sol par manque de pièces de rechange », laisse-t-on entendre du côté d’Airbus.

Sur les 256 appareils dont disposent encore les compagnies iraniennes, principalement « des vieux Boeing, des Airbus A300 et des avions russes, des Iliouchine et des Antonov », précise un spécialiste, la moitié ne peut voler. Selon Airbus, Téhéran aura besoin « d’environ 400 avions neufs dans les vingt ans qui viennent ». Et aussi d’une centaine d’appareils court-courriers, avait ajouté dimanche Abbas Akhoundi, lors d’un sommet consacré à l’aéronautique à Téhéran.


Tag(s) : #Section Française

Partager cet article

Repost0