loading...
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Israël mène une opération secrète pour exfiltrer les juifs du Yémen - Algeria latest news

Dix-sept juifs yéménites ont été discrètement exfiltrés dans la nuit de dimanche à lundi vers Israël, a annoncé l'Agence juive, qui précise avoir ainsi mené à son terme le «rapatriement» de cette communauté. «Depuis l'opération «Tapis volant», en 1949, jusqu'à ce jour, l'Agence juive a contribué à faire venir les juifs yéménites en Israël», a commenté le directeur de cette organisation, Natan Sharansky, qui a salué «la fin d'une mission historique». Au total, ils sont plus de 51 000 à avoir été clandestinement acheminés vers Israël, pour la plupart dans les années qui ont suivi la création du pays. L'agence juive indique qu'une cinquantaine de juifs seulement ont fait le choix de rester au Yémen malgré les violences. La plupart d'entre eux résident aujourd'hui à Sanaa, dans une enclave sécurisée, sous protection des autorités.


Un rouleau de la Torah vieux d'au moins cinq siècles dans les valises

Parmi les derniers arrivés, figurent douze juifs originaires de la ville de Raydah, où le meurtre d'un enseignant juif, en 2008, avait pour beaucoup sonné le signal du départ. Le rabbin de la communauté s'est à son tour envolé dimanche, emportant avec lui un rouleau de la Torah vieux d'au moins cinq siècles. Une famille arrivée de Sanaa a pour sa part obtenu que les restes d'Aharon Zindani, poignardé à mort en 2012 après avoir été accusé de sorcellerie, soient exhumés pour être transférés en Israël. L'Agence juive affirme qu'environ 200 juifs ont été discrètement évacués du Yémen au cours des dernières années. «Nous continuerons de prêter assistance à chaque Juif qui exprimera le souhait de faire d'Israël son foyer», précise l'organisation.

L'essentiel de la communauté juive du Yémen, qui compte parmi les plus anciennes au monde, fut exfiltré vers Israël à l'occasion de l'opération «Tapis volant». Celle-ci fut déclenchée après le pogrome d'Aden, qui, en décembre 1947, coûta la vie à 82 juifs. Entre juin 1949 et septembre 1950, plus de 380 vols furent organisés pour acheminer depuis Aden quelque 45 000 personnes à bord d'avions américains et britanniques. Cet exode se poursuivit à un rythme plus modéré jusqu'au début des années 60, et la communauté yéménite est l'un des groupes juifs orientaux les mieux intégrés en Israël.

Tag(s) : #Section Française

Partager cet article

Repost 0