loading...
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Pour Valls, c'est désormais à Hollande de "traiter" le cas Macron - Algeria latest news

Manuel Valls s'est envolé mercredi pour la Nouvelle-Calédonie où il est arrivé ce jeudi. Durant ce long voyage de près de 24 heures, effectué dans l'avion présidentiel, le premier ministre a évoqué le cas Emmanuel Macron. Le ministre de l'Economie multiplie depuis quelques semaines les critiques sur les choix de l'exécutif et prend des positions somme toute assez difficilement tenables à gauche, à un an de la présidentielle. Notamment sur l'ISF. La semaine dernière, il allait jusqu'à affirmer, dans un entretien à la presse quotidienne régionale, qu'il n'était pas l'«obligé» de François Hollande. Des mots qui lui avaient un recadrage sévère du chef de l'Etat. Ce que le premier ministre a d'ailleurs confirmé en creux. Aux journalistes qui lui demandaient si ses relations étaient tendues avec Macron, il faisait cette réponse: «Je crois que ce n'est pas avec moi (que c'est tendu, NDLR) maintenant».

Valls a également laissé entendre que Macron était, d'une certaine façon, la «créature» de Hollande. Et que c'était donc à lui de gérer le bouillonnant ministre de l'Economie.«C'est au président de la République de traiter Macron», a-t-il insisté. «Ce n'est pas Carlos Da Silva, Jean-Marie Le Guen ou Luc Carvounas (trois proches du premier ministre, NDRL) qui l'ont coaché. Ce n'est pas moi qui l'ai convié à un séminaire à l'Elysée»,a-t-il encore ajouté. Disant cela, Valls laisse entendre que le chef de l'Etat a peut-être donné trop de place et d'importance au jeune ministre. Il y a quelques semaines, un samedi après-midi, le président avait en effet réuni plusieurs de ses conseillers, mais aussi Julien Dray et Brice Teinturier d'Ipsos afin de parler 2017 et de sa situation actuelle dans les sondages. Seuls deux ministres avaient été conviés par le chef de l'Etat: Ségolène Royal et Emmanuel Macron. Selon un participant, le ministre s'était même offert le luxe d'arriver en retard à cette réunion.

Une série de meetings d'ici juillet

Quoi qu'il en soit, le premier ministre revendique toute sa part dans la bataille pour tenter de reconquérir l'électorat de gauche à un an de la présidentielle. Comme il l'a dit jeudi aux journalistes qui l'accompagnent en Nouvelle-Calédonie, il compte organiser de «4 à 6 meetings d'ici à juillet». Ces réunions publiques, sous forme de «débat» auront lieu «un peu partout en province». Mais c'est à Evry, la ville d'Essonne dont Valls fut maire durant onze ans, qu'est prévue la toute première réunion. Au cours de ces rencontres, Valls dialoguera et répondra aux questions des militants. L'objectif est d'expliquer et de défendre le bilan du quinquennat. Parce que, estime-t-il, «il faut être moins dans la comparaison avec la gauche que dans la défense de ce que l'on a fait».

Manuel Valls fait-il cavalier seul alors qu'il n'était pas présent lundi à la première réunion de «Hé oh la gauche!» à laquelle assistaient une quinzaine de ministres? «Tout ce que je fais, je le fais en lien avec Stéphane Le Foll et Jean-Christophe Cambadélis», se défend le chef de la majorité. «Il faut se déployer et en cela, l'initiative de Stéphane est bonne», ajoute-t-il encore en convenant que «le débat à gauche», autrement dit les critiques récurrentes contre la politique gouvernementale, complique singulièrement l'exercice de remise en perspective des réformes menées.

Pour Manuel Valls, François Hollande reste quoi qu'il en soit «le candidat naturel de la gauche». Va-t-il ou non se représenter? «C'est une décision qui vraiment lui appartient, estime Valls. Il est le président. Il a été élu en 2012. C'est lui qui prend la décision». Alors que Hollande affiche une impopularité jamais égalée pour un président de la Ve République à un an de la présidentielle, son premier ministre estime qu'il garde ses chances. Et rappelle les sondages de 1993 à 1995 qui donnaient Edouard Balladur gagnant avant que Jacques Chirac ne l'emporte finalement.

Tag(s) : #Section Française

Partager cet article

Repost 0