loading...
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Un 1er mai en ordre dispersé - Algeria latest news

«Hommage à Jeanne d'Arc et banquet populaire et patriote». Dimanche, pour la première fois, le Front national fêtera le 1er mai et célébrera Jeanne d'Arc en ordre dispersé, actant la rupture politique entre Marine Le Pen, présidente du parti, et son père. Jean-Marie Le Pen se bat pour la reconnaissance de la présidence d'honneur du parti qu'il a fondé et pour une réorientation de la ligne politique. Marine Le Pen veutdéfinitivement tourner la page, avec en ligne de mire la présidentielle et les législatives de 2017.

«S'il y a 200 personnes, on verra que j'ai encore 200 copains. Si c'est 1000 ou 2000, ça deviendra un fait politique»

Pour perpétuer la tradition, Jean- Marie Le Pen a prévu de rassembler ses partisans à 10 heures devant la célèbre statue dorée de Jeanne d'Arc, place des Pyramides, dans le 1er arrondissement de Paris. Selon son conseiller politique, Lorrain de Saint-Affrique, un dispositif «relativement léger» et un «rassemblement statique» sont prévus sur place où le fondateur du FN doit s'exprimer durant trente minutes, à 10 h 45. Interrogé sur le nombre de personnes attendues, Saint-Affrique estime que «plusieurs centaines» de sympathisants du «Menhir» pourraient être présentes. «S'il y a 200 personnes, on verra que j'ai encore 200 copains. Si c'est 1000 ou 2000, ça deviendra un fait politique», fait valoir Jean-Marie Le Pen.

La direction du parti, elle, a renoncé au traditionnel défilé entre la rue de Rivoli et la place de l'Opéra, avec dépôt de gerbe devant la statue de Jeanne d'Arc, place des Pyramides. Suite aux menaces de Daech ciblant les rassemblements du FN, le ministère de l'Intérieur avait estimé qu'il était impossible de sécuriser ce cortège. Marine Le Pen a alors décidé d'organiser, pour la première fois, un «banquet populaire et patriote». Organisé par sa sœur, Yann Le Pen, il se tiendra porte de la Villette à Paris et affiche complet avec plus de 2000 convives.

Quant à l'hommage à Jeanne d'Arc, il aura lieu dans la matinée place Saint-Augustin, près de Saint-Lazare, pour un discret dépôt de gerbe devant une autre statue de la Pucelle d'Orléans. Les membres du bureau politique et les parlementaires s'y retrouveront aux côtés de la présidente du mouvement dès 11 heures.

«Il n'y a pas de consigne, mais...»

Au cours du banquet de la Villette, les responsables des groupes FN dans les conseils régionaux s'exprimeront avant le grand discours de Marine Le Pen dans le contexte d'un 1er mai «apaisé», selon ses proches. Dans l'entourage de la présidente du parti, on estime également que la nouvelle formule a le mérite de rendre l'événement plus «convivial» pour les milliers de militants attendus.

Techniquement, les militants et responsables du FN peuvent être présents au discours du père, puis suivre celui de la fille après le déjeuner. Mais ils s'exposent alors à des sanctions. «Il n'y a pas de consignes, mais il va de soi» qu'il ne faut pas aller au rassemblement de Jean-Marie Le Pen, prévient un dirigeant du parti. Être à ses côtés, dimanche, «vaudrait un passage en commission de discipline comme pour toute manifestation hostile», met en garde un autre.

Plus le président d'honneur destitué sera dans l'affrontement et «l'outrance», plus cela actera la volonté de Marine Le Pen d'incarner la «France de l'apaisement», le nouveau slogan du FN

Dans l'entourage de Jean-Marie Le Pen, on assure que son intention n'est pas de faire «concurrence» à sa fille. On affirme au contraire qu'il souhaite «toujours rassembler, rassembler». «On ne peut pas laisser des gens partir dans la nature parce qu'ils ne se reconnaissent pas dans la ligne politique suivie par le Front national aujourd'hui», explique Lorrain de Saint-Affrique.

Porte ouverte à une candidature concurrente en 2017

En opposition frontale avec Florian Philippot, vice-président du FN, Jean-Marie Le Pen critique régulièrement la «gauchisation» du parti. Alors que le climat ne montre aucun signe d'apaisement avec le bras droit de Marine Le Pen, Jean-Marie Le Pen pense aujourd'hui que l'espace politique qu'il croit «abandonné» par sa fille, est une porte ouverte à une candidature concurrente en 2017. Alors que, jusqu'à présent, les sondages prédisent tous le contraire, il pense même que la présence de Marine Le Pen au second tour de la présidentielle pourrait alors être menacée.

De leur côté, les proches de la présidente du Front nationale ont la conviction que cette rupture politique avec son père lui est profitable. La présence de Jean-Marie Le Pen au dernier banquet de l'hebdomadaire d'extrême droite Rivarol est citée, par exemple, comme le genre d'affichage public que l'on ne veut plus voir au FN. On croit aussi que plus le président d'honneur destitué sera dans l'affrontement et «l'outrance», plus cela actera la volonté de Marine Le Pen d'incarner la «France de l'apaisement», le nouveau slogan du parti frontiste.

Tag(s) : #Section Française

Partager cet article

Repost 0